École directe

Engagement et participation des jeunes dans les jumelages de villes Franco-Allemandes

article en allemand


Visite Necker

PERSPECTIVES POUR UNE EUROPE DE CITOYENS
EN COOPERATION AVEC LE DISTRICT DE BASSE FRANCONIE
17-19 OCTOBRE 2014 WÜRSBURG

(article réalisé par une élève de terminale qui, grâce à Mme Cristina Lang-Zotti,
professeur d'allemand de notre lycée, a été sélectionnée pour représenter notre
lycée dans une action concernant les jumelages des villes franco-allemandes.)

Le 17 octobre nous avons commencé la conférence de l’OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) avec une présentation des événements à venir faite par les secrétaires généraux de l’OFAJ, Béatrice Angrand et Markus Ingenlath.

Puis Jean Claude Brunet, Consul général de France et Erwin Dotzel, Président du district de Basse Franconie, nous ont souhaité la bienvenue dans un discours fort pour la continuité des jumelages Franco-Allemand.

Après, Henri Ménudier, professeur des universités Paris III, Sorbonne nouvelle, nous a présenté son opinion sur la relation entre l’Allemagne et la France depuis le Traité de l’Elysée. En effet, il nous a démontré que cette relation était divisée en trois secteurs interdépendants : la société, la politique et l’économie.

Ensuite, nous avons pu assister à un débat entre plusieurs personnalité de l’OFAJ qui sont : Mareike Alscher, centre scientifique de Berlin ; Marion Gaillard, historienne, Science Po Paris ; Erwin Hund, Comité de jumelage Eingen-Neckarhausen-Plouguerneau ; Valérie Loirat, Permanence pédagogique AFCCRE ; Anne Pirwitz, jeune Ambassadrice de l’OFAJ et Baptiste Quetier, ancien Boursier de programme « job dans la ville jumelée ».

Pour finir la journée, nous avons été reçus dans la mairie de Würsburg où le maire de la ville nous a accueillis dans un français parfait ! Puis Paul Chandelier, vice-président du conseil général du Calvados nous a présenté la façon dont il voyait le jumelage entre la France et l’Allemagne à travers des exemples concrets.

Samedi 18 Octobre, nous avons commencé la journée par les actualités de l’OFAJ grâce à une présentation des champs d’interventions tel que l’échange extra -scolaire ou encore la formation interculturelle et linguistique.

En outre, Marc Serviès, secrétaire général adjoint à la coopération franco- allemande, ministère des Affaires étrangères, aurait due nous faire un topo sur l’amitié franco-allemande dans le contexte post élections européenne. Mais à causes des grèves de trains importantes, il n’a pu se rendre à Würsburg.

Par la suite, on nous a présenté différents groupe de travail auxquels nous devions participer qui étaient : Médias, coopération scolaire, Sport, diversité et participation et art et culture.

Pour terminer la journée, nous avions l’opportunité de participer à des tables thématiques sur différents secteurs : Bourse individuelles, rencontres de groupes, offres linguistiques, volontariat franco- allemand, jeunes ambassadeurs, stratégies de communication.

La soirée fut couronnée par une dégustation de vin dans les tavernes du « Bürgerspital ».

Dimanche 19 octobre, notre dernier jour, on nous a exposé des exemples de bonnes pratiques entre les jumelages tel que le Projet « Rockschool » (projet musicale ) au Pays Basque, ou encore des séjours linguistiques autour du centenaire de la guerre et pour finir un projet sportif « Bal(l)ance » , (un tournois de foot ).

Pour finir la conférence, il y avait une conclusion et un bilan de la réunion, mais nous n’avons malheureusement pas pu y assister car nous devions partir plus tôt à cause de la grève des trains.

Notre ressenti :

Ce week- end fut une expérience très enrichissante où nous avons appris beaucoup. Nous avons pu rencontrer des personnes de toute la France et l’Allemagne ce qui nous a permis, en échangeant avec nos confrères de trouver de nouvelles idées pour notre comité de jumelage.

Mais, nous avons été légèrement déçu des groupes de travail aux quels nous avons participé qui étaient Médias et Sport, car cela nous a rien appris. En effet, pour les médias par exemple, on nous a expliqué comment fonctionner Facebook ou twitter mais on ne nous a pas donnés d’idées nouvelles pour donner envie aux jeunes de s’investir dans leur comité de jumelages. De plus pour le groupe de travail Sport, on ne nous a pas présenté de projets concernant la coupe d’Europe de football se déroulant en France mais on nous seulement demandés quels projets notre comité de jumelage avait.

En conclusion, nous avons fortement apprécié la conférence, son déroulement et les rencontres plus qu’enrichissante faite durant ce week-end !

 

Berlinda Kqiraj et Camille Steiner (Elève de Terminale ES)

Actualités des établissements

Le calendrier des dates clés