École directe

Réussir sa vie

 

Jean Caron


Mardi 8 mars, Jean Caron s’est adressé à toutes les terminales au relais paroissial Sainte Thérèse de Saint Germain en Laye. Normalien (ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure), il est professeur agrégé de philosophie en classe préparatoire au Lycée Danielou de Rueil Malmaison ainsi qu’au séminaire diocésain de Versailles. Diacre depuis 2013, il est le père d’une famille nombreuse de neuf enfants. Son discours a eu une résonance toute particulière chez des élèves qui préparent activement le baccalauréat et pour qui la philosophie est une matière inédite. Il a lancé la question de savoir ce qu’est la philo qui n’est pas juste une matière à valider pour le bac, mais une discipline de vie, une dynamique mentale à cultiver tout au long du chemin menant vers la conscience d’être heureux et d’avoir réussi sa vie.

 

Père Amaury

« C’est quoi pour moi réussir sa vie ? »

Jean Caron nous a enjoint de réfléchir sur l’interaction entre vie, réussite et bonheur dès lors qu’en terminale on expérimente de précieux moments de réflexion personnelle sur l’être, et notamment la question du sens, en terme de signification et surtout de voie, la voie à donner à son orientation.
Des pistes pour passer du point d’interrogation perplexe au point d’exclamation heureux furent données. La plus significative est en apprenant à se connaître soi-même comme a pu le dire le philosophe Socrate ( 469- 399 AD).
Entrer dans le questionnement pour saisir la réalité du vécu et se mettre en chemin vers la réussite et le bonheur si on ne l’est pas déjà !

 

Hercule à la croisée des chemins

Se questionner soi-même, être ouvert, ouvert à l’autre (comme dans le savoir vivre ensemble) être aux aguets, écouter, les sens mènent à l’essence des choses et êtres, pour réussir à savoir qui on est vraiment, acquérir connaissances et compétences et réussir une existence.


« Pour conclure le bonheur ? Un sens à accomplir ? »

Pour conclure, Jean Caron nous a mené avec sa voix sur la voie du bonheur, une direction vers laquelle tout tend. Comme en témoigne la toile au tableau, Hercule à la croisée des chemins (circa 1595) d’Annibal Carrache, illustrant Hercule entre le vice et la vertu, allégoriquement placé face à ce choix moral. La voie du bonheur, produit de la réussite, serait un choix.

C’est à ce discours fort que les terminales ont assisté. Merci à M. Jean Caron pour cette conférence, pour ce dynamisme communicatif et ses mots qui raisonnent sagement lors d’une année de terminale, à Père Amaury et aux adjointes à la pastorale Mme Marie Breuiller et Mme Armelle Etienne qui une nouvelle fois ont su nous ouvrir l’esprit et faire émerger plaisir et bonheur, l’expérience d’une nouvelle rencontre.

V. Maury-Dubois, documentaliste

 

Actualités des établissements

Le calendrier des dates clés